Un membre de l'AJEFS nommé à la Cour du Banc de la Reine

Le juge Naheed Bardai

Le juge Naheed Bardai

Photo : Courtoisie
L’AJEFS est fière d'annoncer qu'en date du 3 février 2020, l’honorable David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada, a nommé Naheed Bardai comme juge à la Cour du Banc de la Reine à Estevan. Le juge Naheed Bardai remplace l'honorable Guy Chicoine qui a pris sa retraite en septembre dernier.

Le juge Naheed Bardai est membre de l’AJEFS depuis 2018 et parle couramment le français et l'anglais. Il a assumé un bon nombre de rôles de leadership dans la communauté juridique de la Saskatchewan et de l’Ontario où il avait commencé sa carrière d'avocat.

Nous sommes confiants que son travail comme juge à la Cour du Banc de la Reine facilitera l'épanouissement et la compréhension d'offrir de meilleurs services en français aux justiciables francophones.

Biographie

Le juge Bardai est diplômé de l’Université d’Ottawa, où il a obtenu un diplôme en sciences sociales et en droit. Après avoir terminé ses stages à Toronto, il s’est joint au cabinet d’avocats Nelligan O’Brien Payne d’Ottawa, où il a exercé dans les domaines des litiges civils, de la construction et du droit des condominiums. En 2004, il a déménagé en Saskatchewan pour se rapprocher de son épouse, Ayisha, qui étudiait en pédiatrie. Il a passé les 15 dernières années au sein du cabinet MLT Aikins, où il était associé au sein du groupe des litiges civils.

Dans le cadre de l’expérience qu’il a acquise en matière de litiges, il s’est occupé notamment de procès civils en Ontario, en Saskatchewan et en Alberta, touchant une foule de questions.

Le juge Bardai a assumé un certain nombre de rôles de leadership. Il a été président de la Saskatchewan Trial Lawyers Association, président d’Habitat pour l’humanité (Saskatoon), vice‑président des affaires juridiques du Ismaili Muslim Council for the Prairies, président de l’Institut canadien des condominiums (Nord de la Saskatchewan), président de la Division des jeunes juristes de l’Association du Barreau de l’Ontario (Ottawa) et membre du conseil d’administration de Junior Achievement Saskatchewan. Il a également siégé au Comité qui a examiné et révisé le tarif des dépens de la Saskatchewan.

Le juge Bardai offre et anime régulièrement des séminaires pour la section des litiges civils de l’Association du Barreau canadien et le programme de stagiaires du CPLED.

Le juge Bardai est parfaitement bilingue en français et en anglais. En dehors de ses heures de travail, il aime passer du temps avec sa famille et jouer du piano.

Article précédent Le divorce
Prochain article L’affaire personne: Les droits des femmes au Canada
Imprimer
10224 Noter cet article:
Pas de note

Actualité juridique (L'Eau vive)

André Mercure : le caractère et la conviction André Mercure : le caractère et la conviction

André Mercure : le caractère et la conviction

L’histoire est une suite d’événements, de lieux et de personnages, un peu comme une pièce de théâtre qui s’étire inlassablement dans le temps. Je me permets de vous présenter un acteur presque oublié. Il avait mis sa foi dans le judiciaire pour mieux faire reconnaître le français au pays.
Vide politique des droits linguistiques Vide politique des droits linguistiques

Vide politique des droits linguistiques

Une véritable industrie judiciaire

Après l’investissement de plusieurs dizaines de millions $ dans trois programmes de contestation successifs pour appuyer quelque 500 démarches en matière linguistique, on s’attendrait à ce que la jurisprudence commence à suffire.

RSS
Première2345791011Dernière

Nouvelles de l'AJEFS

À venir


Centre Info-Justice

L'AJEFS sur Facebook