Le juge Chicoine accorde la présidence de l'ACF à Denis Simard

Coup de théâtre juridique pour l'Assemblée communautaire fransaskoise

Denis Simard

Denis Simard

Photo : Pierre-Émile Claveau (2017)

Nouveau rebondissement dans la saga des élections de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF). Le 3 juillet 2018, l'honorable juge G.A. Chicoine, de la Cour du Banc de la Reine, a rendu public son jugement dans lequel il rejette les conclusions de la Commission indépendante. Cette dernière avait invalidé un certain nombre de bulletins de vote à la suite d’allégations d’irrégularités dans le vote par anticipation aux élections du 1er novembre 2017. 

Ce jugement fait suite à une contestation que Patrice N’Gouandi, de Saskatoon, avait déposé devant le tribunal, en février 2018. Dans son jugement, le juge Chicoine affirme qu’il n’y a pas eu de fraude et que 66 des bulletins de vote qui avaient été rejetés sont valides.
 

Extrait du jugement:

« [93] En résumé, je déclare que les 66 bulletins de vote en question sont valides. En incluant ces 66 bulletins de vote dans le décompte total, M. Simard obtient la majorité des voix pour le poste de président, et M. Afane arrive au deuxième rang du scrutin pour l'un des deux postes de député communautaire de Saskatoon. M. Gauthier doit céder sans délai la présidence de l'ACF et M. Simard peut assumer sans délai la présidence à sa place. »

Ainsi, Denis Simard, qui avait initialement été déclaré élu à la présidence de l’ACF, avant le verdict de la commission indépendante, est de nouveau président de l’organisme. Quant à monsieur François Afane,  celui-ci ayant quitté la Saskatchewan pour un emploi aux Territoires-du-Nord-Ouest, il est peu probable qu’il pourra assumer son rôle de député communautaire de Saskatoon.

Dans un message publié le jour même du verdict, Denis Simard invite la communauté à mettre les tensions derrière et à s’unir :  « Au cours des derniers mois, la communauté a vécu des déchirements et des conflits qui l'ont affaiblie. Des Fransaskois ont été exclus, d'autres ont tourné le dos à la communauté. Il est temps d'être réellement unis et de travailler ensemble aux services de tous les Fransaskois… J'invite tous les Fransaskois de bonne volonté à se joindre à moi et à la députation communautaire pour le bien de toute la communauté fransaskoise. »

Imprimer
23873 Noter cet article:
Pas de note

Documents à télécharger

Actualité juridique (L'Eau vive)

Gagnants de la journée fransaskoise du droit 2016 Gagnants de la journée fransaskoise du droit 2016

Gagnants de la journée fransaskoise du droit 2016

Permettre aux jeunes de parfaire leurs talents dʼorateurs et dʼapprofondir leurs connaissances juridiques

Liste des gagnants de la « Journée fransaskoise du droit 2016 » qui a eu lieu le 4 mars dernier à lʼécole canadienne-française, Pavillon Gustave-Dubois à Saskatoon. 

L’Université d’Ottawa tend la main aux Fransaskois L’Université d’Ottawa tend la main aux Fransaskois

L’Université d’Ottawa tend la main aux Fransaskois

Un programme de common law offert en français en Saskatchewan

L’Université d’Ottawa et l'Université de la Saskatchewan sont partenaires pour offrir des études de common law en français
RSS
Première34568101112Dernière

Nouvelles de l'AJEFS

À venir


Centre Info-Justice

L'AJEFS sur Facebook